Se confronter aux normies quand on est natio

images (1)

On a tous un ami ou une connaissance normie. Le gars ou la fille qui va systématiquement supporter l’Equipe de France en Coupe du Monde de Football, et y prêter une attention redoublée, adopter un patriotisme de façade quand ça l’arrange, suivre toutes les modes.

 

Pourquoi ? Parce que le normie ne supporte pas d’être un marginal, il va adopter avec plaisir et joie toutes les modes, en imitant le sentiment et le comportement qui domine.

 

Si Sarkozy s’impose et domine l’arène, le normie votera Sarko.

Si Hollande sort une anaphore bien trouvée « Moi Président, je ferai ça, moi, Président, je ferai en sorte que… » lors du débat ultime aux élections présidentielles, le normie va être subjugué et il votera Hollande.

Si Macron arrive en politique et fait le buzz par ses méthodes de communication venant du marketing, le normie va voter Macron.

 

Premier point : le normie n’a pas d’idéologie. Deuxième point : le normie suit instinctivement ce qui gagne dans la société, car il n’aime pas perdre. Pour lui, ce qui gagne, ce qui s’impose, c’est ce qui mérite d’exister et d’être promu.

 

Le normie est libéral dans sa façon de penser : ce qui s’impose sur le marché, c’est un truc gagnant, donc un truc foncièrement bon, donc c’est bon pour lui aussi.

 

Le normie sera quelqu’un, souvent, d’agréable. Il est du centre dans tout : sa politique c’est la raison et le « cartésianisme ». « Ni à droite ni à gauche ». Il s’est créé un petit cocon confortable, où tout est à sa place. C’est pourquoi profondément il est assez apolitique et va pêcher ses idées partout pour en former son « centrisme » en ayant toujours à l’idée qu’il déteste, par principe, tout action ou idée un peu radicale.

 

Ce n’est pas comme le gauchiste ou le SJW qui, lui, a des convictions fortes et va vous combattre. Et vous haïr, si possible.

 

Le normie sera, ainsi, fondamentalement déroutant.

 

Vous pensez qu’il est de votre bord, mais quand vous lui exposez vos idées, il vous dira « tu vas trop loin », « c’est assez extrême ce que tu dis », « moi ça ne m’importe pas, toi, ça semble t’émouvoir beaucoup », « ça a toujours été comme ça, tu sais », etc.

 

Le normie est, dans sa pensée, profondément bourgeois : tant que les choses vont pour lui, le monde est parfait.

 

Le normie est ainsi construit qu’il est toujours plat émotionnellement. Jamais de crises, jamais de colère forte, jamais de tristesse plaintive. C’est pourquoi il vous reprochera gentiment, avec ironie, de « prendre les choses trop à cœur ».

 

Souvent, le normie aura réussi ce en quoi vous êtes motivé pour, avec beaucoup plus de facilité que vous, car, comme il a toujours une conscience non altérée par les problèmes qui vous importent en tant que natio, il mène sa vie tranquillement, en faisant attention aux « fake news », à tout ce qui peut déranger son mental naturellement calme.

 

C’est une grande force, chez le normie, dont on aurait tort de ne pas y prendre attention. Sa tranquillité d’esprit fait qu’il ne « stresse », n’angoisse pas, donc il mène sa barque sur des eaux toujours lisses.

 

Typiquement, il aura déjà des gosses, une femme, une famille, un bon métier, tout un petit monde tranquille, 100% dans l’esprit français et européen, pas de soucis vis-à-vis de ça, mais comme il n’est pas politisé, il va rejeter instinctivement toutes discussions de ce genre ou vous tenir des discours soi-disant raisonnés (qu’il a souvent entendu à la télévision, car le normie, par principe, ne va jamais chercher ses infos sur Internet, la télévision restant un instrument privilégié d’informations pour lui).

 

La méthode : il faut chercher à prendre au normie ce qu’il a donné, rien de plus. Ecouter ses conseils. Souvent, il gère bien sa vie, il a une situation, il s’en sort confortablement. Certes, vous n’êtes pas sur le même plan idéologique que lui, mais il peut être intéressant de vous en faire un ami et un partenaire économique. Le normie sera quelqu’un habituellement de droit, qui ne flanche jamais, il peut donc être un bon compagnon, quelqu’un qui va vous faire monter en compétences, vous élever vers une autre dimension de l’existence.

 

Le normie, par principe, ne s’engagera pas : jamais. On le répète, son mode de vie est profondément bourgeois, même s’il n’en a pas conscience. Toute idée de radicalité le hérisse, qu’elle vienne de l’extrême-droite comme de l’extrême-gauche.

 

Il peut donc être intéressant de prendre appui sur sa réussite, et prendre ses conseils comme du plus pour vous, quelque chose qui va malgré tout vous apporter.

 

Pourquoi ? Parce que le normie a souvent un réseau utile, il mène sa vie de manière ambitieuse et stratégique. Donc il est intéressant de prendre appui sur ses conseils stratégiques, financiers, etc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Polygone-Portail

Un site rond-point

%d blogueurs aiment cette page :